Je ne sais comment vous dire, je ne sais si je dois vous le dire, je ne sais si c'est impudique de vous le dire, tout ce que je sais, c'est que j'ai envie de le dire, parce que j'en ressens le besoin, j'ai besoin de parler, pourtant j'ai parlé toute la journée  et pourtant je ne suis pas seule, je suis entourée par les gens que j'aime, mais un seul manque à l'appel, un seul s'en est allée, le seul qui comptait, lui il a choisi de partir de me quitter de se suicider .... samedi matin ma vie s'est arrêté, mon souffle s'est coupé,  je l'ai découvert sans vie et depuis ce cauchemar s'est installé, il a remplacé la réalité .....

La vie était bien difficile depuis ces dernières années, ces derniers mois une chute sans fin, la depression l'a emprisonné, torturé, angoissé et ce week end elle a fini par le tuer, elle m'a tout pris et n'a rien laissé ! Cette saleté comme une pieuvre s'est s'inséré dans chaque félure qu'elle a trouvé, elle m'a pris mon amour... mon âme soeur ...

Je l'ai combattu, affronté cette saleté mais peut-etre pas comme il fallait, mais elle a quand même gagné et ne m'a laissé que des regrets, de la culpabilité et de la douleur et je ne vois pas comment continuer comment supporter, pourtant je ne suis pas seule, pourtant j'ai parlé, mais maintenant je ne peux que pleurer .... car un vide immense s'est installé .