06 mars 2010

Autour d'une laque...

Il fut un temps, où je pensais à  photographier quelques étapes de réalisation d'une laque....
Enfin là c'est très très gros raccourci, sinon entre la préparation du support et les finitions il y a une soixantaine de manipulations (en gros j'ai pas compté, trop loooong)
Vous ne verrez pas les finitions, ni la pose de feuille d'or, ça n'est pas un procédé secret mais j'ai oublié de prendre les étapes finales, beuhh oui, stupida !!!

C'est l'histoire de la mise en relief d'un motif, gravé avec un fer à reparer, laqué puis paré de feuille d'or !! Tout est bien qui finit bien.....

autour_d_une_laque

Pour arriver finalement à ceci

chinoiserie

Posté par mimipoudderiz à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


19 février 2010

laques

Pour ceux qui ne connaissent pas, une petite explication s'impose !!!

Technique née en Chine, on parle de "la laque" au féminin, lorsqu'on désigne la matière coulant de l'arbre "rhus vermicifera" avant de s'oxyder et de durcir en vernis. Elle prend le genre masculin lorsqu'elle devient le travail de l'objet.
La Chine a pratiquement inventé tous les procédés, qui ont pour certains été repris et améliorés ailleurs, notamment par les Japonais.
La laque servait principalement à protéger les objets, meubles ou ustensiles, tout en étant un système de décoration et très lié à l'architecture.
S'oxydant facilement à l'air, elle est essentiellement rouge ou noir (on rencontre des problèmes chimiques en utilisant d'autres couleurs ). Pour varier la palette des teintes, on incruste du nacre, du jade ou de la coquille d'oeuf, des feuilles de métal ou du saupoudrage d'or...
Ce qui caractérise la technique du laque, est l'application de plusieurs couches de couleurs séchées puis poncées pour pouvoir faire réapparaitre différentes formes et couleurs.
Le hasard et l'imprévu jouent un rôle important dont on peut jouer, et constitue une source de recherche et de création, où peut finalement s'établir une grande spontanéité.
La laque végétale étant très chère, on utilise d'autres produits plus modernes de remplacement, car les problèmes de teintes ne se rencontrent qu'avec la laque végétale.
Les peintures nitrocéllulosiques utilisées en carrosserie, très épaisses et séchant assez vite et difficiles à travailler, les vernis gras, les alkydes, les polyuréthanes.....

Vous pouvez visiter ce site et découvrir le travail de plusieurs artistes : Laqueurs associés pour la Création
et feuilleter ces ouvrages....
Secrets d'ateliers, les laques
Catherine Nicolas et Fabienne gambelle
Editions Solar 2006
Catherine Nicolas nous invite dans son atelier pour découvrir l'étendue illimitée des possibilités que procure la laque.
La Laque
Jean-pierre Bousquet
Dessain et tolra 1980
Aperçu historique de la technique de la laque, notions pratiques d'exécution......
Quasiment introuvable je le cherche encore !!

Et avant que l'allergie aux vernis ne fasse son apparition et n'attaque mes sinus , ma dernière  laque n'étant pas encore terminée (pour l'instant) je vous montre l'avant dernière !!!


chrysalide

Posté par mimipoudderiz à 17:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,