lll

Alors là il faut que je vous raconte, quand je dis que la poisse me colle au chignon, je vous assure que je ne mens pas, pourtant je suis quelqu'un de très positif, donc d'après la belle soeur ... le positif attire le positif et gnagnagna j'ai envie de te dire "mon C..." !!! oh si si  j'ai envie de le dire ^^ ! mais vous vous dites , qu'est-ce qu'elle va nous raconter....??? alors aujourd'hui ce sont les aventures de mimi chez Mr picard surgelés, que je considérais comme un grand ami de la famille jusqu'à présent .... mais que je suis pas près d'y retourner maintenant !!

. Hier donc par cette belle journée presque ensoleillé toute l'après midi, au boulot, je pensais déjà à mon programme du wikend, à ma longue liste d'en-cours, et au fait que le mec, la moitié s'en va en goguette à une réunion d'anciens combattants de l'école ou du lycée ou je sais pas quoi, et que moi bien-sur je n'ai pas voulu y aller, ben non !!! une journée entière seule tranquilou à pouvoir m'étaler (enfin pas trop quand même vu la place  ...) manger ce que je veux à l'heure que je veux pendant que je bricole à tout va, et peut-être même une nuit à dormir sans le ronflement d'un moteur diesel dans le plumard, tu penses bien lectrice que mon choix fut vite fait !! et pour parfaire ce programme dont je n'avais pas encore défini la teneur, j'ai pensé , avec justesse que j'avais horreur de m'interrompre pour préparer le casse-croûte quand je profite d'une telle journée et que mon ami surgélateur de bonnes choses serait le bienvenu ! je sors donc du boulot, en me répétant mentalement de ne pas m'emballer devant les congélateurs, vouiiii j'ai toujours tendance à m'emballer à remplir le caddie alors que j'avais juste besoin de haricots vert surgelés et que j'arrive à la maison et qu'il y a pas de place pour tout mettre dans le congélateur ....

J''enjambe donc cerise, ma clio sauvage, pour filer faire le plein de miam miam tout prêt, jusque là tout va bien ^^ j'arrive donc magasin avec mon cabas isotherme sous le bras,, fouine et remplis de moult produits comme j'avais prévu de ne pas le faire ^^ et file à la caisse faire la queue, trois personnes devant moi, une qui règle ses achats, et un couple de retraités devant moi, complètement ailleurs dans mes pensées, je déballe sur le tapis en me baissant le nez dans le panier à roulettes, et en me relevant avec mon paquet de gratin dauphinois dans les pognes, j'entends crier dernière nous, sans d'ailleurs comprendre la teneur des propos, je me retourne comme les gens présents devant et derrières moi et j'aperçois deux mecs tout en noir gesticulants avec des trucs dans les mains, et là je me dit oh merde des bouffons qui font une blague, pas le temps pour ces conneries ! Et tout les gens présents ont réagis comme moi, retournement ... des bouffons qui blaguent et pas drôles en plus ... et on se retourne encore vacant à nos occupations, en l'occurrence moi je replonge le nez au fond du panier pour aller chercher le paquet de lasagnes récalcitrantes à sortir de là .... et avec mes pâtes dans les bras, là on entend hurler "c'est un hold up, par terre tous ! à plat ventre !!!" et ben on a eu du mal à réaliser que c'était ce qui était en train d'arriver vraiment .... tous le monde s'est allongé ou assis, moi j'ai lâché mes lasagnes reculé lentement de quelques pas et je me suis accroupi, parce que finalement quand j'ai regardé vraiment  la seconde fois ce que j'avais vu dans leurs mains, l'un avais un pistolet qui m'a semblé faux, en plastoc mais l'autre.... il avait un coutelas de cuisine d'au moins 20 cm ! vous dire que j'ai eu peur, vous vous en doutez.... la panique et les pleurs de cette pauvre caissière ..... et moi la seule chose à laquelle je pensais à ce moment là c'est pourvu qu'ils aient pas l'idée de nous chourrer les sacs à mains .... oui je sais c'est bassement terre à terre mais .... clefs de bagnoles, de maison, carte bleu, carte vitale, papier de voitures, lunettes, téléphones le mien et celui du boulot etc.... et pas un rond dans le porte monnaie, ce qui n'aurait pas manqué de leur déplaire ^^ bref on a pas moufté pendant qu'ils vidaient la caisse, mon coeur a juste failli s'arrêter quand au moment de repartir, celui avec le coutelas s'est arrêté devant moi et j'ai senti son regard ,s'attarder un temps qui m'a paru infiniment long, je ne l'ai pas regardé je n'ai pas osé ...je regardais ses pompes et je me suis dit "oh c'est bizarre elles sont toutes noires, il n'y a pas la marque à la virgule et il a des petits pieds ...!!" bizarre hein !!! et je priais pour qu'ils foutent le camp fissa fissa .... et c'est ce qu'ils ont fait !! ah boudiou le soulagement !!  pendant ce temps au fond du magasin une cliente et une caissière avaient appelé la policia, j'ai essayé, après m'être relevé sur mes deux cannes en coton et une légère difficulté respiratoire, de réconforter cette pauvre caissière, qui pleurait et répétait en boucle, "ça fait déjà deux fois, deux fois ...." sa collègue a pris le relais et l'a installé dans le bureau ... et a fini d'encaisser la première cliente, a demandé aux gens leur noms ... quand la police arriverait, ce à quoi ils ont répondu que comme elle ils n'avaient pas vu grand chose .... ils ont pas regardé .... et sont donc repartis avec leurs surgelés !!

Arrivé à mon tour je lui demandé si elle voulait que j'attende que la maréchaussée arrive, mais elle m'a dit que non car ça pouvait être long ................. j'ai donc laissé mon nom et les numéros de téléphone et suis repartis à la vitesse de l'éclair vers cerise sauvage, ai verrouillé les portières et mis le turbo pour rentrer chez moi !!!!

Moralité, "si toi être une faignasse de la préparation culinaire quotidienne, un jour tu le paie !!" si seulement je m'étais arrêté chez moi avant et avait embarqué la chadarmerie avec moi avant d'y aller, ben ça ne ce serait pas passé comme ça !!!!!

Ce que je peux vous dire, c'est que maintenant j'irai faire les courses à carrefour, c'est le plus grand des environs et pour le dévaliser celui la il faudrait qu'ils soient une armée. !

Secundo, mon ami surgélateur pour goûter tes bons petits plats, ben je commanderais par internet !

Et tertio, je ne suis pas traumatisé, j'ai eu bien peur comme tous les protagonistes, j'y repense pas mal mais je suis en pétard quand même ! heureusement que ce n'était pas des professionnels de la chose, deux jeunes bouffons entre 15 et 18 ans je dirais, très jeunes mais ces gens me dégoûtent ... je ne vous dirais pas ce que je pense d'eux, pas envie de vous faire fuir avec le chapelet d'injures qui me vient à la bouche !

ka boom